"Chères toutes et chers tous, on dit, à juste titre d'ailleurs, que celle ou celui qui refuse de pardonner coupe les ponts sur lesquels, elle ou il doit également passer.

Certes vrai mais au combien compliqué de pardonner, dans certains cas !

Et pourtant, ne reconnaît-on pas la puissance de l'amour, à la force du pardon, que ce dernier peut nous inspirer ?

Et puis à bien y regarder, pardonner c'est facile : c’est oublier qui nous est difficile !

Pardonner, oublier, nous n'y parviendrons qu’en nettoyant notre esprit de toute rancune, de toute rancœur.

Le véritable amour réside en cela : ne pas trouver les mots mais savoir qu'au fond, nous avons déjà pardonné."

 

 

 

Depuis trop longtemps, ma capacité de pardon est bloquée, cachée, dans l'attente que je la prodigue à ceux que j'en juge digne

Hélas ! je considère que la plupart des gens ne sont pas dignes de mon précieux pardon et, comme, en outre, ils ne l'ont jamais enlevé, je le conserve par-devers moi.

Ainsi conservé, il a germé dans mon cœur pour ne produire que des fruits amers.

 

Mais c'est fini ! Aujourd'hui, ma vie s'emplit d'espoir et d'assurance. Je suis l'un des seuls êtres au monde à connaître le secret qui dissipe la colère et la rancune. Je comprends que le pardon ne prend de valeur que lorsqu'il est octroyé. Du moment que je l'accorde, je me débarrasse des démons du passé et je m'offre une reconnaissance.

 

 J'entame cette journée dans un esprit de pardon.

 

 Je pardonnerai même à ceux qui n'en font pas la demande.

 

 Combien de fois n'ai-je pas frémi de colère devant un mot ou un acte infligé par un étourdi ? J'ai gaspillé de précieux moments à chercher une revanche ou une confrontation. Désormais, je comprends que la rage que je nourris est souvent à sens unique car mon offenseur prête rarement attention à son offense !

 

 Dorénavant, je pardonnerai en silence même à ceux qui ne s'en rendent pas compte. En pardonnant, je ne serai plus consumé par des pensées improductives. J'oublierai toute amertume. Je me sentirai soulagé et reprendrai des activités normales parmi les miens.

 

 

 

 J'entame cette journée dans un esprit de pardon.

 

 Je pardonnerai à ceux qui m'auront injustement critiqué.

 

 Si l'esclavage est un crime, il ne faut pas oublier que celui qui vit en fonction de l'opinion des autres s'en rend lui-même esclave. Je ne suis pas un esclave. Je fais la différence entre le bien et le mal et ne me laisserai jamais influencer par une opinion pernicieuse ni par une critique injuste.

 

 Ceux qui désapprouvent mes buts et mes rêves ne comprennent pas que je suis appelé à une destinée plus élevée. Dès lors, leur mépris n'affecte pas mon attitude ni mes actes. Je leur pardonne ce manque de perspective et poursuis mon chemin. Je sais que la critique est le prix à payer pour échapper à la médiocrité.

 

 J'entame cette journée dans un esprit de pardon.

 

 

 Je me pardonne à moi-même.

 

 Longtemps, j'ai été mon pire ennemi. Je n'ai cessé de me reprocher chaque erreur, chaque méprise, chaque faux pas. Chacune de mes promesses non tenue, chaque journée perdue, chaque but non atteint ont ajouté au dégoût que j'éprouvais pour ma vie ratée. J'en reste paralysé de consternation. Lorsque je me déçois, je réagis par l'inaction et n'en parviens qu'à me décevoir davantage.

 

 Je comprends aujourd'hui qu'il est impossible de combattre un ennemi qui n'existe que dans ma tête. En me pardonnant à moi-même, j'efface les doutes, les peurs et les déceptions à travers lesquels mon passé envahit mon présent. Dorénavant, mes antécédents cesseront de contrôler mon chemin. Je me suis pardonné. Ma vie commence maintenant.

 

 Je pardonnerai à ceux qui ne le demandent pas.

 Je pardonnerai à ceux qui me critiquent injustement.

 Je me pardonnerai.

 

J'entame cette journée dans un esprit de pardon.

 

 Extrait de "Le voyageur de la sagesse" d'Andy Andrews

 

 De nombreuses personnes m'ont dit avoir des difficultés à pardonner,alors que souvent c'est une des libérations qui mène au bonheur en SOI, au lâcher prise, à l'acceptation et une grande prise de conscience de schémas qui nous bloquent, de ses failles et un grand pas pour avancer..

 

Ce texte est un formidable outil pour vous aider dans la réussite de cette difficile étape, je vous le partage et espère qu'il vous sera utile, vous pouvez le lire à haute voix, il résonnera en vous.

 

Bien à vous

 

Barbara Bouchenoire

 

Retour à l'accueil