En savoir plus sur les couleurs des Mandalas

  ROUGE

Important pour nos ancêtres parce qu’il symbolisait la vie. 
Il exprime la joie, la santé, le triomphe. 
Dans l’esprit des iconographes du Moyen – Age, 
le ROUGE vif représente l’incandescence, l’activité. 
Pour les hébreux, le ROUGE est employé dans une série d’expressions 
dérivées du mot " dam " qui signifie sang. 
Or, dans la pensée hébraïque, le sang signifie la Vie. 
En Inde, Brahma, le créateur du monde, était représenté en rouge. 
En Grèce, le ROUGE symbolisait l’amour régénérateur. 
Dans l’art Chrétien, le ROUGE symbolise le St Esprit sous la forme du feu, 
chargé du pouvoir de régénération et de purification des mes. 
Les vêtements rouges portés par le pape le Vendredi Saint 
rappellent l’Amour du Christ pour l’humanité. 
La couleur ROUGE du sang et de la flamme représente et le combat, 
et Mars le dieu du combat. 
Trop vif, le ROUGE reste le symbole du feu mais d’un feu ravageur. 
Il est signe de colère. 


 

 ORANGE

Active et tonifiante l’ORANGE éveille les sens, 
avive les émotions et provoque une sensation de bien-être et de bonne humeur. 
Dans l’art religieux, l’ORANGE symbolise la révélation de l’Amour Universel. 
Le langage symbolique chrétien emploie le safran ou l’orangé 
pour représenter la divinité illuminant l’esprit des fidèles; 
A l'époque médiévale, les jeunes épousées de France 
revêtaient une robe vermeille. 
Les moines bouddhistes portent une robe safranée, 
et les chevaliers du St Esprit une croix en velours ORANGE. 
L’ORANGE est la couleur des Epicuriens. 
Il s’associe au plaisir du bien concret du goût de vivre. 
Il éveille les sensations du corps. 
Priorité est alors donnée aux plaisirs de la table, au corps, 
à toutes les sensations fortes. 
  

JAUNE

Symbolise la lumière spirituelle. 
Il évoque le miel. 
Isaïe nous dit : " Celui qui viendra pour repousser le mal et instaurer le bien mangera du miel et du beurre". 
Etant d’essence divine, 
le JAUNE d’or devient sur Terre l’attribut des princes et des rois 
qui proclament l’origine sacrée de leur pouvoir. 
En Chine, le JAUNE est la couleur des empereurs. 
Le JAUNE peut aussi mener à l’égoïsme, à l’orgueil 
et à la présomption où l’amour est oublié. 
Le JAUNE est la couleur du soleil. 
Il est devenu l’attribut des divinités solaires, telles qu’Apollon, 
le dieu égyptien R et les dieux du soleil chez les Incas et les Aztèques. 
Dans la mythologie égyptienne, 
la chaleur et les rayons pénétrant du soleil passaient pour être 
le sperme d’or du dieu R. 
Pour les indiens Cherokees, 
le JAUNE est associé au feu sacré de l’actualisation, 
au pouvoir de l’homme d’actualiser l’intuition du créateur 
par ses justes efforts. 
  

VERT

Symbole des œuvres accomplies pour la régénération de l’âme 
et par extension de la charité. 
En Inde, le VERT est la couleur du dieu Ganesha, 
cousin de l’Hermes grec, 
rattaché à la sphère de la création. 
Enveloppant, calmant, rafraîchissant, tonifiant, 
le VERT est la couleur des apothicaires et celle de la toge des médecins au Moyen-Age. 
L’emblème de l’éternité et des renaissances, 
le scarabée égyptien, 
signifiait, aussi quand il était vert, 
la régénération nécessaire pour naître à la vie spirituelle. 
Les vêtements sacerdotaux qu’endossent les prêtres chrétiens 
entre le 3ème dimanche après la Pentecôte et l’Avent 
sont tissés en VERT pour rappeler la vie de la Grce 
par la résurrection du " Fils ". 
  
  
  
 BLEU

Dans le langage sacré égyptien, le BLEU symbolise l’Immortalité ; 
En Grèce, les prêtres de Chronos, maîtres du Temps, étaient vêtus de bleu. 
Le BLEU apaise, calme profondément. 
Il est un des attributs de Jupiter et de Junon, 
le dieu et la déesse du Ciel chez les Romains. 
Les premiers chrétiens avaient choisi le BLEU pour symboliser Dieu le père. 
L’église chrétienne d’aujourd’hui l’utilise le plus souvent comme la couleur de la Vierge. 
Dans l’art religieux, il est coutumier de représenter la Vierge 
portant des vêtements de diverses nuances de bleu. 
Le BLEU, en tant que symbole de l’eau, 
nettoie, nourrit et rafraîchit. 
Elle transforme les substances en les dissolvant. 
L’eau sert à sanctifier et à consacrer la vie du baptisé. 
  
  
  
 VIOLET

L’utilisation du VIOLET pour désigner l’autorité est passée 
dans l’église chrétienne car il est la couleur 
portée par les évêques. 
Le VIOLET était la marque du deuil à la cour de France 
et c’était aussi la couleur des draps posés sur le cercueil 
lors des cérémonies mortuaires. 
Symbole de spiritualité, 
dans le christianisme le VIOLET signifie le mariage en Jésus-Christ de l’Homme avec l’Esprit céleste. 
Le Vendredi Saint, le chœur des églises est drapé de violet. 
Sur les monuments symboliques du moyen – Age, 
Jésus Christ porte la robe violette pendant la Passion, 
signifiant qu’il a totalement assumé son incarnation et que par son sacrifice, 
le fils de l’homme réintègre l’Esprit céleste, impérissable. 
  
  
  
 NOIR

L’antithèse du blanc. 
Couleur du deuil en Occident, le NOIR est à l’origine, 
le symbole de la fécondité, couleur des déesses de la fertilité 
et des vierges noires. 
Représentant le monde souterrain, 
le NOIR correspond au ventre de la terre où s’opère la régénération du monde. 
Souvent symbole d’obscurité et d’impureté, 
il devient alors celui de la non manifestation et de la virginité primordiale. 
Obscurité des origines, 
il précède la création dans toutes les religions. 
Tout comme l’hiver appelle le printemps, 
le NOIR évoque la promesse d’une vie renouvelée. 
  
  
  
 BLANC

La couleur de l’unité, de la pureté. 
En Inde, 
le BLANC est associé aux rites funéraires; 
dans un grand nombre de pays d’Asie, 
les couronnes funéraires sont blanches ainsi que les fleurs 
données en offrande aux maîtres réincarnés. 
Dans le rituel chrétien les enfants sont conduits en terre sous un suaire BLANC, 
orné de fleurs blanches. 
C’est la couleur de la pureté marquant que rien, 
n’a été accompli: 
tel est le sens initial de la blancheur virginale de la robe des communiants 
et celle de la fiancée qui va vers ses épousailles. 
Sur le drapeau du Vatican, le BLANC est associé à l’or 
représentant le règne de Dieu sur la Terre. 
  
  
  
 OR

Représente la lumière solaire en tant que symbole de la lumière manifestée. 
Les icônes du Bouddha sont dorées, 
signe de l’éveil et de l’absolue perfection. 
L’OR exprime la connaissance. 
On parle aussi de l’ge d ’ OR qui constitue la perfection. 
Dans l’alchimie, on transmute le plomb en OR, 
symbolisant la transformation de l’humain en divin par la conscience de Dieu. 
L’OR est le métal des rois et des empereurs, 
non seulement en Occident mais dant tout le reste du monde. 
Il évoque le Soleil et toute sa symbolique: 
fécondité, richesse, domination rayonnement; 
centre de chaleur, amour, don; 
foyer de lumière et de connaissance. 
  
 

"Les Mandalas" éditions Dangles, "L'Univers des Mandalas" aux éditions Retz.

 

 

Retour à l'accueil