http://static.blog4ever.com/2006/02/111462/photo_111462_5764092_201004010220164.gif

 

De mes yeux fatigués 
Je relis les pages de mon passé 
De ses souvenirs 
Jailli un soupir 
Je lui dis : « disparais de ma vie » 
J’en ai marre de me mettre à nue 
Devant les souffrances 
Que tu m’as fait subir 
Je renie ton indolence 
Car un avenir 
Je veux bâtir 

 

Le futur fin rêveur 
S’insinue dans mon cœur 
Et me dit : « Oublie toutes ces heures 
Laisse aller tes malheurs.. » 
« Je t’offre enfin le bonheur 
Pour toi… voici le rêve 
Qui jamais ne s’achève.. » 

Le présent arrive à grand pas 
Et me dit : « C’est bien joli les rêves 
Qui jamais ne s’achèvent 
Mais je suis le présent 
Qui t’offre de vivre intensément 
Chaque minute, chaque moment 
De ta vie… » 

 

Alors dans mon cœur 
S’installe la cacophonie 
Moi qui croyais le passé banni 
Le voilà qui resurgit 
Dans ma vie 

 

Et ce futur 
Dont j’érige les murs 
Tellement insécurité 
Face à cette armure 
Que dresse le passé… 
Difficile à oublier… 

 

Et ce présent 
Là, devant moi 
Tout à moi 
Que je respire chaque moment 
Le voilà qui m’attend 



Alors je choisis : 



De chanter mon présent 
Pour oublier le refrain du passé 
Et composer le dernier couplet de mon futur 

 

Thérèse GUILLET

 

http://static.blog4ever.com/2006/02/111462/photo_111462_5764059_20100401021542.gif

Retour à l'accueil