La simplicité, pierre d'angle des lois cosmiques.

«L’homme qui agit simplement et avec confiance va droit au but et réalise calmement ce qu’il a à faire. La simplicité lui permet de s’adapter à tous les milieux si les circonstances le lui demandent, à accepter les gens tels qu’ils sont comme des frères, sans discrimination de milieu social, de race ou de couleur. Le contraire de cette loi est le doute, l’anxiété et la méfiance.

 

La simplicité n’est pas comprise parfaitement par beaucoup de gens. Il y a des personnes simples qui peuvent être jugées naïves ou trop conciliantes aux yeux d’un certain nombre de personnes. Il y a des personnes simples qui peuvent être jugées comme manquant à l’étiquette, aux convenances mondaines.

 

L’être simple est digne, mais il ne s’embarrasse pas de telles futilités. Il ne se compose pas un personnage. Il est vrai dans tout ce qu’il fait et dit. Il ne se singularise en rien, ni en trop, ni en pas assez. Il est équilibré.

 

Si la personne est simple, tous ses actes suivront. Elle sera sincère, elle sera toujours de bonne foi, elle sera tolérante parce que l’orgueil ou l’amour propre ne la fera pas bondir d’indignation devant tel ou tel manque de conduite.

 

Les pouvoirs se développent plus rapidement lorsque l'être est simple, car il n'y dresse pas de barrière constituée de préjugés et de crainte du «on dit».

 

L’être simple a son système nerveux détendu, la circulation sanguine se fait librement. Cet être marche avec confiance envers la vie et envers les autres. La prudence envers telle ou telle personne ne veut pas dire manque de simplicité; par ailleurs, la crainte inavouée de se faire tromper par celui-ci ou celui-là en est un. Si la prudence et la simplicité sont deux amies, la peur est au contraire l’amie des préjugés. La méfiance appelle la méfiance, la peur appelle la peur. Ce sont des courants d’énergie négatifs qui s’emboîtent les uns dans les autres. Pourquoi ne pas donner le bénéfice du doute à quelqu’un qui semble avoir fait une erreur? D'ailleurs, on est bien sûr que cette erreur n'a pas eu comme base des racines profondes qui ce sont mises alors à proliférer.

 

La simplicité conduit à la joie de vivre, parce qu’elle ne permet pas de s’embarrasser de toutes sortes de conventions qui n’ajoutent rien à la personnalité.

 

La joie de vivre engendre la miséricorde, car lorsque la joie vibre en soi on est indulgent et on plaint les autres qui sont malheureux.

 

La miséricorde engendre la compréhension, parce qu’elle s'interroge, elle analyse les erreurs de l’autre. Elle essaie de comprendre pourquoi cet autre a agit ainsi.

 

La compréhension la pureté d’intention, car si on donne un conseil, on le donne de bonne foi, parce qu’on pardonne et qu'on comprend.

 

La pureté d’intention fait donc naître le positif. Tout cela parce que la base était la simplicité.

 

Ce positif entraîne la générosité, parce que la miséricorde et la compréhension ont fait fleurir la pitié de la bienveillance et le désir de voir l’autre heureux comme nous.

 

Et  là naît l’absence de préjugés. Un être qui comprend l’autre ne juge que ce qu’il a compris après analyse et réflexion.

 

Et tout cela conduit au respect des lois naturelles, car elles sont comprises dans tous ces états d’âme.

 

Et tout naturellement, on se dit que la justice doit régner pour tous. Il n’y a pas de riches, ni de pauvres, d'ignorants ni de savants qui ne sont pas en droit de posséder ce qu’il faut pour vivre une vie d’homme honorable.

 

Il est donc facile, à partir de cette 10e loi, de distinguer le degré d’évolution des gens. Peu importe le degré, chacun a passé par là et il passera par ceux qui sont au-dessus.

 

Et tout naturellement les deux sexes se comprennent, s’acceptent, se complètent et consentent à travailler ensemble à la continuation de la race humaine et au développement de tout l’être.

 

Et tout cela parce que l’énergie directrice était la loi de la simplicité.»

 

«L’Homme, c’est l’Âme. L’Âme, c’est l’Homme» : http://boutique.fondationscientifique.org/produit/lhomme-cest-lame-lame-cest-lhomme/

, P.74

 

«Illustration de la Fresque de l’Univers» : http://boutique.fondationscientifique.org/produit/fresque-de-lunivers/

 

https://www.facebook.com/adelatremblaysergerie/?fref=nf&pnref=story

 

Retour à l'accueil